Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Hollywood

Explorers

Oregon

Jonathan Pryce

George Sluizer

Dark Blood

Samantha Mathis

Stand By Me

A Night in the Life of Jimmy Reardon

Running on Empty

Aleka's Attic

PETA, People for the Ethical Treatment of Animals

Sue Solgot

Eric Luke

Martha Plimpton

Christine Lahti

Conrad Bud Montgomery

Animal Rights

Environment, Environmental Concerns, Green, Green Issues

Louanne Sirota

Sydney Penny

Chicago Hope

Frances Beck
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

The E! True Hollywood Story

«Le rapport d'autopsie indique que River est décédé d'une intoxication aiguë due à plusieurs drogues, parmi lesquelles de la marijuana, du valium et plusieurs doses mortelles de cocaïne et d'héroïne.

- Une simple explication chimique pour la fin d'une vie si complexe, si inhabituelle et encore pleine de promesses inaccomplies.
»

Pendant une heure, ce documentaire s'intéresse à presque tous les aspects de la vie de River, décrivant son essor de la pauvreté à la richesse. Commençant d'abord par sa naissance dans une ferme de l'Oregon puis suivant les traces de sa famille pendant son voyage en Amérique Centrale, l'émission se concentre ensuite sur les dix ans écoulés entre 1984 et 1993.

De nombreuses personnes interviewées rappellent leurs souvenirs de tournage avec River. Parmi elles, les actrices Christine Lahti de Running on Empty et Louanne Sirota de Jimmy Reardon, l'acteur Jonathan Pryce de Dark Blood, les réalisateurs George Sluizer de Dark Blood et Eric Luke d'Explorers ainsi que des amis personnels de River comme Conrad Montgomery et Sydney Penny.


Christine Lahti sur le plateau
de Chicago Hope.

Aucun membre de la famille de River ne participe à l'émission à l'exception de Frances Beck, sa grand-tante. On note également l'absence des amies intimes de River, Martha Plimpton, Sue Solgot et Samantha Mathis.

«Oui, je pense qu'il y avait quelques personnages louches autour de lui.
Mais River voyait ce qu'il y avait de bon en chacun.
»

- Louanne Sirota

Les producteurs du documentaire utilisent largement une interview télévisée donnée par River peu après son dix-huitième anniversaire dont des extraits illustrent l'émission. River y parle de ses premières années quand il chantait, de son arrivée à Hollywood la première fois, des événements qui ont marqué sa vie et de son attitude actuelle vis à vis du show-business. Dans un des extraits, il se rappelle avoir eu près de chez lui un accident de moto qui le fit boiter quelque temps et qui faillit se transformer en désastre car cela arriva juste avant l'audition de Stand By Me.

Le documentaire présente également nombre d'extraits de River en action. On a la chance de voir quelques secondes d'Aleka's Attic en concert au profit de «Rock against Fur» (Le Rock contre la Fourrure) et d'apercevoir River dans une annonce pour son association favorite PETA.

Pour la première fois, quelques instants trop brefs du film inachevé Dark Blood sont projetés.

A part une reconstitution indélicate de la dernière heure de River, l'émission réussit à présenter avec sympathie sa courte carrière. Elle met en lumière ce qui comptait pour lui - les droits des animaux, l'intérêt et le respect qu'il portait à l'environnement, son groupe Aleka's Attic et son désir de maintenir le plus de distance possible entre Hollywood et lui-même.

Regarder cette émission nous rappelle que finalement cette distance n'était pas suffisante.

«Quand il mourut en ce petit matin d'Halloween, à vingt-trois ans, River laissait derrière lui non seulement un monde de fans en adoration, des amis et une famille mais également un monde de promesses non tenues. On se souviendra de lui d'autant de manières qu'il y a de gens dont la vie fut affectée par sa personne.»


Page Précédente

Page Suivante
Phoenix TV Rio's Attic Home Page