Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Kurt Cobain

Switzerland

B-52's

Michael Stipe

Georgia

Kate Pierson

Behind the Music: REM

Bill Berry

Mike Mills

Peter Buck

Courtney Love

Athens, Georgia

Gwen O'Looney

Everybody Hurts

Monster

Nirvana

Switzerland Lausanne
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

Behind the Music: REM

Quand un groupe d'amis de Géorgie se réunit en 1979 avec l'intention, selon leurs propres paroles, «de faire de la musique sans compromis», ils auraient pu très facilement disparaître sans laisser de traces comme nombre d'autres groupes de collèges de l'époque. Mais pas eux. Bill Berry, propriétaire d'un magasin de disques, et les étudiants Mike Mills, Peter Buck et Michael Stipe se mirent à écrire et à jouer des chansons dans les concerts des villes des alentours et aussitôt leur son distinctif leur gagna un public dévoué.

Le documentaire télévisé Behind the Music : R.E.M. (Derrière la musique : R.E.M.) présente des interviews des quatre membres du groupe, de leurs amis et d'autres artistes pop comme Courtney Love et Kate Pierson de B-52.

«The original college grunge band», comme on les appelle quelquefois, n'a jamais oublié ses racines. Quand on a commencé à repérer sur la carte la ville d'Athens en Géorgie grâce à leur musique, on était en train d'abattre plusieurs quartiers de celle-ci pour faire place à des nouveaux bâtiments. Le chanteur du groupe, Michael Stipe, s'est mis alors à acheter des maisons de caractère historique et le groupe a depuis contribué à de nombreuses oeuvres charitables locales. Le maire d'Athens, Gwen O'Looney, est également interviewé et dit le plus grand bien du groupe et de ses membres.


«Everybody Hurts»

A environ la moitié de l'émission, le tempo change soudainement et l'euphorie du succès initial et irrésistible du groupe fait place au rythme mélancolique et facilement reconnaissable de la chanson «Everybody Hurts» (Tout le monde souffre), une chanson qui «présage le drame» dit le narrateur. La caméra se concentre alors sur un Michael Stipe à l'air affligé, mais le temps qu'elle élargisse le champ, c'est le visage familier d'un autre artiste du spectacle que découvre le public de la télévision.

Michael décrit la mort de River comme «l'événement le plus accablant de ma vie» et il lui dédira le prochain album de REM, Monster. Il allait bientôt être frappé par un second coup du sort, l'année suivante, avec la mort d'un deuxième ami proche, Kurt Cobain, le chanteur du groupe Nirvana. En 1995 cependant, il semblait que le groupe avait pu surmonter ces tragédies. En fait leurs problèmes ne faisaient que commencer.

Pour la promotion de leur nouvel album, Monster, le groupe entreprit une tournée mondiale. Pendant qu'il jouait sur scène à Lausanne, en Suisse, le batteur Bill Berry s'effondra avec ce qui apparut d'abord être une douloureuse migraine, mais le diagnostic s'orienta rapidement vers non pas un mais deux anévrismes au cerveau. La chance tourna finalement à l'avantage du groupe car, par un pur coup du sort, ils se trouvaient à «3 kilomètres des meilleurs chirurgiens du cerveau au monde» dit Stipe. Le groupe arrêta la tournée et ils choisirent tous de rester en Suisse au chevet de Bill Berry.


Page Précédente

Page Suivante
Phoenix TV Rio's Attic Home Page