Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Rose Fenny

Eddie Birdlace

San Francisco

Missouri

Eleanor Roosevelt

Vietnam
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

«Si je me fais avoir de cinq par quelqu'un, j'en rends pour cinquante - d'accord ?»

IDENTIFICATION RECORD
#4077M
BIRDLACE,
Edward Baines
KNOWN AS : "Birdlace"
"Corporal Birdlace"
"Bird Shit"
OCCUPATION : Marine
OFFENCES : None
FATHER : Unspecified
MOTHER : Unspecified
SIBLINGS : Unspecified
BEST FRIEND : Rose Fenny
INTELLIGENCE :
BABE FACTOR :
TOUGHNESS :
ROMANCE :
PROPERTY OF RIO'S ATTIC - DO NOT DESTROY

Né Edward Baines Birdlace le 26 novembre 1944, Eddie s'installe avec sa famille dans le Missouri quand il a seize ans. A son arrivée là-bas, Eddie décide de s'engager et essaie d'entrer dans l'armée de l'air. Finalement, il choisira les Marines après avoir entendu Eleanor Roosevelt décrire les marines comme «des machines à tuer sur-sexuées, sur-entraînées, sous-nourries et sous-payées».

Eddie a un tatouage sur la main droite, qu'il appelle son «Oiseau bleu du bonheur» et il se décrit lui-même ainsi que les marines en général comme des «jar-heads» (mot à mot «têtes de cruche»). En novembre 1963, il est envoyé à Okinawa par les autorités militaires et il espère aller bientôt au Vietnam où, croit-il, son groupe pourra s'intégrer aux «conseillers militaires». Bien sûr, il s'attend à revenir à la maison quelques mois plus tard.

Au camp d'entraînement, mis dans les rangs par ordre alphabétique, Eddie Birdlace sympathise avec trois autres marines - Benjamin, Berzin et Bill. Ils se baptiseront bientôt Les Quatre B (en anglais également Les Quatre Abeilles).

Voulant s'amuser pour leur dernière nuit à San Francisco avant leur départ au loin, le groupe très fermé de marines organise un concours appelé «combat de chiens». Au début, Eddie a du mal à trouver quelqu'un à inviter, mais alors qu'il s'abrite de la pluie dans un petit café, il surprend la serveuse, Rose, qui répète des chansons en s'accompagnant à la guitare. Résolu à amener à la soirée l'invitée la plus laide et à gagner ainsi le premier prix, il l'invite.

Rose, qui n'est jamais invitée à sortir, est vraiment très heureuse d'assister à la petite fête. Cependant elle est surprise du comportement différent d'Eddie quand il est en compagnie de ses amis. Elle proteste en particulier parce qu'il boit beaucoup. A l'issue du concours, Eddie ne gagne pas le premier prix mais reçoit 26 dollars et une mention honorable quand Rose, malade, doit aller aux toilettes. Mais elle apprend rapidement la vérité sur le «combat de chiens».

Tout bien pesé, c'est une nuit extraordinaire pour Rose - ce n'est pas seulement la première fois qu'un garçon lui propose de sortir ensemble mais c'est aussi la première fois qu'elle flanque son poing sur le nez de quelqu'un.

La soirée finie, les trois autres marines vont se faire tatouer. En un geste symbolique de camaraderie, les Quatre B (Les Quatre Abeilles) ont tous décidé de se faire tatouer une abeille sur le bras. Mais Eddie passe le reste de la nuit à essayer de se racheter pour la façon dont il a traité Rose et il rate la séance de tatouage.

Après une soirée intime avec Eddie, Rose lui donne son adresse en espérant qu'il écrira. Mais sitôt sous l'influence de ses amis marines, et l'adresse et le souvenir de cette agréable soirée s'évanouissent rapidement. A la place, Eddie se vante d'avoir passé la nuit avec la femme d'un officier âgée de trente deux ans, pour la plus grande joie de ses camarades.

Eddie Birdlace se retrouve finalement en poste au Vietnam. Le régiment où servent Les Quatre B se trouve dans la zone de Chu-Lai au Sud-Vietnam en 1966. Ils sont bientôt attaqués. Des Quatre B, Eddie Birdlace sera le seul à rentrer vivant aux Etats-Unis.

Eddie revient au café de Rose sitôt rentré chez lui pour des retrouvailles émouvantes. Mais sa véritable première visite est pour un atelier de tatouage. Il sait exactement ce qu'il veut - une abeille.

Il en aura quatre.

«Oh, hé ! - mes excuses... Je n'ai pas l'habitude d'être avec des dames.»


Page Précédente

Page Suivante
Profils de Phoenix Rio's Attic Home Page