Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Heart Phoenix

Los Angeles

Iris Burton

Jonathan Pryce

George Sluizer

Dark Blood

Samantha Mathis

The Thing Called Love

My Own Private Idaho

Gus Van Sant

Jim Barton

Boy

Judy Davis

The Vanishing

Jeff Bridges

Kiefer Sutherland

My Brilliant Career

Utah

Abby Rude

New Mexico

Environment, Environmental Concerns, Green, Green Issues

Ed Lachman

Blood and Wine
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

Dark Blood

RéalisateurGeorge Sluizer
ScénarioJim Barton

«Ça a pris quelques milliers d'années juste pour inventer l'alphabet et tout ça va être emporté par la chasse d'eau, la civilisation entière.»


Judy Davis, River et Jonathan Pryce sur les lieux du tournage de Dark Blood dans le désert de l'Utah.

Traitant des essais nucléaires et de leurs durables et mortels effets, le film Dark Blood (Sombre Sang) trace le portrait de Boy, un veuf qui vit en ermite sur un site d'essais nucléaires où il attend la fin du monde en faisant des petites poupées dotées, croit-il, de pouvoirs magiques. Les deux autres personnages du film sont un mari et sa femme joués par Jonathan Pryce et Judy Davis. Alors qu'ils traversent le désert, leur voiture tombe en panne et ils sont recueillis par Boy.

Après avoir vu la puissante performance de River dans My Own Private Idaho, le réalisateur néerlandais George Sluizer adresse le script à Iris Burton mais rencontre la même réaction que celle à laquelle eut droit Gus Van Sant avec le script d'Idaho. L'agent de River pense initialement que le scénario ne convient pas et le refuse mais elle change d'avis après avoir vu l'oeuvre précédente de Sluizer, The Vanishing (La Disparue), avec Jeff Bridges et Kiefer Sutherland.

George Sluizer et River sur les lieux du tournage de Dark Blood dans le désert de l'Utah.

River se sent immédiatement concerné par le message écologique du film et Sluizer est séduit dès leur première rencontre, impressionné par l'intérêt intense de River pour le projet.

Parlant du film et de son personnage, Boy, River dit : «Je joue un homme qui devient un ermite après la mort de sa femme et qui s'installe dans une terre désolée du désert de l'Utah. Un jour il aide un couple dont la voiture est tombée en panne et un triangle amoureux se forme.»

Le directeur de la photographie du film, Ed Lachman, se souvient d'un fait qui eut lieu une semaine avant la mort de River. «Nous étions à Gallup, au Nouveau Mexique, sur la route. J'avais beaucoup de caisses dans ma chambre, du matériel de cinéma. Je suis sorti dans le hall et j'ai demandé : "Est-ce que quelqu'un peut m'aider avec mon attirail ?" Quelqu'un a répondu : "Ouais". Je n'ai pas vu qui c'était - je n'avais pas mes lunettes. Je suis retourné dans ma chambre me brosser les dents. On frappa à la porte et c'était River. "River, qu'est-ce que tu fais là ?" Il me répondit : "Je viens t'aider". J'ai dit : "Mais je ne parlais pas de toi !" Il m'a dit alors : "Pourquoi je ne pourrais pas t'aider ?" »


Encore du sang pour Judy Davis dans
Blood and Wine, film policier violent de 1997.

Dès le début de la réalisation, une tension se manifeste sur le plateau entre le réalisateur et Judy Davis, vedette de My Brilliant Career (Ma Brillante Carrière). River se trouve malgré lui être l'arbitre de ces désaccords. River est bientôt dans l'incapacité de travailler avec Judy Davis à tel point qu'il ne peut jouer les scènes d'amour avec elle et qu'on doit faire appel à une doublure.

Samantha Mathis, la partenaire de River dans son film précédent, The Thing Called Love, reste sur le lieu du tournage dans l'Utah pour lui apporter un soutien psychologique. Il y a là aussi Abby Rude, l'assistante personnelle de River. Alors qu'elle fait des recherches sur le rôle, elle découvre certains faits terribles sur les essais nucléaires qui rendent River furieux. Il utilise de fait cette colère pour jouer son personnage. Quand Samantha Mathis doit repartir à Los Angeles, et comme la mauvaise ambiance du plateau fait peser une pression croissante sur ses épaules, River demande à sa mère de le rejoindre pour le soutenir.

En raison de lourdes pluies, toute la région s'enfonce rapidement dans la boue rendant les déplacements dans les environs extrêmement dangereux, notamment quand la réalisation s'installe au bord de falaises abruptes. Le moral sur le plateau est bientôt au plus bas. «Quelqu'un va mourir sur ce film» dit River.

Et quelqu'un est mort.

«River avait cette sorte de charisme qui faisait que vous l'aimiez, que vous l'adoriez et que vous vous souciez de lui, alors la première chose que j'ai ressentie, c'est l'effondrement.»

- George Sluizer


Page Précédente

Page Suivante
La Filmographie de Phoenix Rio's Attic Home Page