Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Stand By Me

Sneakers

Sidney Poitier

Universal Pictures/Studios

Phil Alden Robinson

Walter Parkes

Lawrence Lasker

Carl Arbogast

Dan Aykroyd

Back to the Future

Walking the Tracks: The Summer of Stand By Me

The Making of Sneakers
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

Sneakers Collector's Edition - Region 1 Sneakers Collector's Edition - Region 2 Sneakers Collector's Edition - Region 4

Zone DVD
Availability:

Amérique du Nord
Canada

Europe, Proche Orient
Japon

Amérique du sud et centrale
Australie, Nouvelle Zélande
Langue ENGLISH, FRANÇAIS, ESPAÑOL ENGLISH, DEUTSCH, FRANÇAIS, ITALIANO, CASTELLANO
Sous-titres ENGLISH, ESPAÑOL ENGLISH, FRANÇAIS, PORTUGUÊS, DANSK, SUOMI, CESKY, SVENSKA, NORSK, DEUTSCH, NEDERLANDS, POLSKI
Format Image Ecran large anamorphique
Son Dolby Digital Surround Sound

"C'est pas trop tard pour la refaire, n'est-ce pas ?"

Main Menu

Le film Sneakers de 1992 paraît pour la seconde fois en DVD, cette fois-ci dans une «Edition de Collection» et accompagné d'informations supplémentaires sur le tournage.

On ne retrouve pas ici les rares bonus du premier DVD sauf la bande-annonce incluse une fois encore. A la place, nous est offert un commentaire du film avec le réalisateur de Sneakers Phil Alden Robinson, auquel se sont joints les deux producteurs Lawrence Lasker et Walter F. Parkes. Tous les trois ont aussi écrit le script du film et, tout au long du commentaire, ils en démontent la mécanique et les problèmes rencontrés pendant son écriture qui prit plusieurs années. S'agissant d'un film qui traite de la révélation de secrets, eux-mêmes nous révèlent tout, depuis les subtils indices dissimulés exprès dans le script pour être découverts par les spectateurs jusqu'à l'aveu qu'une séquence du film fut tournée sur le plateau d'un autre grand succès d'Universal, Retour vers le Futur.

Bonus Materials Le nom de River n'est mentionné que deux fois au cours du commentaire mais ces deux occurrences sont de simples références sans importance particulière. La première occasion survient quand on raconte comment on utilisa dans l'histoire la stature identique de River et de Dan Aykroyd. L'autre mention concerne la relation entre River et Sidney Poitier, qui méritait assurément un commentaire, mais en fait il est seulement question du rapport entre les deux personnages de Sneakers.

On trouve également dans cette Edition de Collection le Making of de Sneakers qui, après un début poussif où les trois auteurs se rappellent les piles de scripts et de notes de production poussiéreuses, se révèle être le joyau des bonus offerts ici. Des séquences tournées sur le plateau en marge de la production sont d'abord présentées puis on en vient à des interviews originales données par les acteurs et l'équipe de tournage lors de la sortie du film.

Tous les acteurs parlent de leur personnage et quand c'est le tour de River, il décrit l'enthousiasme de Carl pour son travail peu orthodoxe et sa manière de rechercher des conseils auprès des membres de l'équipe. River explique ensuite, avec un embarras non dissimulé, que Carl, «les filles le rendent dingue».

A la différence du documentaire inclus dans le DVD de Stand By Me, En suivant la piste : l'Eté de Stand By Me, l'émotion n'a aucune part dans le Making of de Sneakers. Sans aucun doute, la partie la plus poignante de tout le documentaire &eachute;chappera à la plupart des spectateurs. Elle apparaît au milieu du générique de fin.

D'une certaine façon, même aujourd'hui, cela ne semble pas juste. Le plus jeune membre d'une distribution, celui-ci encore moins qu'un autre, ne devrait pas avoir besoin d'une «succession».


Page Précédente

Page Suivante
Phoenix Numérique Rio's Attic Home Page