Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

A Night in the Life of Jimmy Reardon

Hawaii

William Richert

Island Pictures

20th Century Fox

Aren't You Even Gonna Kiss Me Goodbye

Jimmy Reardon

Louanne Sirota

Suzie Middleberg

Bo Diddley

I'm a Man

Elmer Bernstien
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

Aren't You Even Gonna Kiss Me Goodbye?

Région DVD
Availability:
Toutes
Langues ANGLAIS
Sous-titres Sans
Format d'image Standard Pan et Scan
Son Mono

Aren't You Even Gonna Kiss Me Goodbye?

La révolution numérique et la popularité du DVD ont donné à William Richert, qui réalisa le film A Night in the Life of Jimmy Reardon, l'occasion de sortir sa « version du réalisateur ». Celle-ci présente des scènes restaurées que ne montraient ni le film quand il est sorti, ni les bandes-vidéo ni le DVD.

Cette nouvelle version intitulée Aren't you Even Gonna Kiss Me Goodbye ? (Tu ne pars quand même pas sans m'embrasser ?) est identique au premier montage remis par le réalisateur à Island Pictures et à celui que tout le monde a vu alors, y compris River.

Richert avoue qu'il n'a jamais pu regarder entièrement la version vidéo ou DVD de son oeuvre mise en circulation par la Fox. Dans son esprit, il était clair que le film était destiné à un public adulte, conforme à celui qu'Island Pictures connaissait et recherchait. En cette occasion toutefois, les responsables du studio effectuèrent un nouveau montage du film et présentèrent ce qu'il considère être « un film pour exploiter le goût du jeune public » avant sa distribution par la Twentieth Century Fox.

Alors, que penser de cette « version du réalisateur » ? En quoi diffère-t-elle du film original ? Eh bien, elle est en fait assez différente. Déjà dès le début, le générique a été refait et le morceau familier de blues de Bo Diddley chantant en 1955 I'm a Man a disparu. Cela ne veut pas dire que la chanson qu'aurait écrite River pour le film le remplace. A la place, nous entendons ce qu'avait d'abord choisi le réalisateur - une partition d'Elmer Bernstien jouée par l'Orchestre Philharmonique de Londres.

Mais le plus surprenant arrive ensuite, après la fin du premier thème musical. On découvre immédiatement que la voix off de River qu'on entendait tout au long du film a été purement et simplement coupée. C'est une modification suffisamment radicale pour que nous en ayons demandé la raison au réalisateur.

« River a fait du bon travail en racontant en voix off A Night in the Life of Jimmy Reardon, » reconnaît tout de suite le cinéaste. « Mais sa voix de jeune homme sur des scènes tapageuses donne au personnage un côté plutôt vantard. Je pense que demander au spectateur d'écouter sa voix comme narrateur masque la performance de l'acteur, car le spectateur - dans un sens - partage ses réactions vis à vis de lui entre deux personnalités différentes, et qui sont d'ailleurs en conflit. »

Aussi, alors que la narration est sembable à celle du film original, cette fois-ci, c'est William Richert lui-même qui la prononce. « La voix du narrateur est celle de Jimmy Reardon adulte, comme c'était au début. Le film, celui que nous voulions, devait avoir le ton réfléchi d'un homme adulte jetant un regard sur sa jeunesse dans toute sa confusion, sa gloire, sa stupidité et son éclat. » La Fox, ayant décidé que la voix de Richert était 'trop âgée pour le public de River' insista pour que la narration soit refaite « en plus jeune » - « une expérienc qui fut difficile pour River et pour moi » se rappelle le réalisateur.

Le changement de narrateur est important en lui-même mais, sans aucun doute, la modification essentielle est la restauration d'environ six minutes de tournage coupées - plus spécifiquement ce que le réalisateur appelle « la scène de nuit ». « Cette scène est cruciale » dit-il « c'est la seule qui montre le vrai personnage de River. On l'a vu pendant presque tout le film essayer d'obtenir de tout le monde les 88 dollars nécessaires pour aller à Hawaï. Il supplie, manigance et va même jusqu'à travailler pour cela. Maintenant on lui a volé son argent. Dans l'état où il est, il croit qu'il suffit d'aller dans les lieux nocturnes de Chicago et de trouver les types qui lui ont piqué son fric. »

« Mais quand il trouve sa meilleure amie Suzie Middleburg, dans la meilleure scène de Louanne Sirota, enfermée et en pleurs dans la voiture, il prend une décision clé - il laisse tomber l'argent et son avenir pour son amie » conclut de manière poignante le cinéaste.

Nous avons demandé au réalisateur pourquoi on a coupé une scène de cette nature, une scène qui change complètement la vision du film, et qui lui donne ainsi qu'au personnage principal un nouvel éclairage. « La scène a été enlevée, c'est du moins ce que je crois, pour que le film ne dure que quatre-vingt dix minutes et que le distributeur puisse faire plus de projections en une seule journée et gagner ainsi plus d'argent. »

Les modifications apportées au film ont retardé sa sortie d'une année et les changements effectués ont dû être une expérience énervante et frustrante pour River, la vedette principale du film. Se sentant toujours concerné, Richert admet que « ça a conduit River à penser que peut-être on avait eu tout simplement tort de faire le film. »

Le réalisateur conclut : « River n'a jamais eu devant moi un mot négatif sur le film. J'ai toujours pensé qu'il l'aimait beaucoup, mais pas ce qu'on en avait fait. J'ai su depuis que le film était devenu pour lui un sujet embarrassant, voire même pénible. Pas étonnant. »

On peut acquérir le DVD sur le site web du réalisateur, www.williamrichert.com


Page Précédente

Page Suivante
Phoenix Numérique Rio's Attic Home Page