Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Hollywood

Heart Phoenix

Iris Burton

Jonathan Pryce

George Sluizer

Dark Blood

Running on Empty

Interview With The Vampire

Judy Davis

New Line Cinema

Sidney Lumet

Neil Jordan

Christian Slater

Academy Awards

Malibu

New Orleans

Australia

Spain

The Egos Have Landed

Angus Finney

Nik Powell

Stephen Woolley

Scala Productions

Palace Group

JoAnne Sellar

Salt Lake City

Amsterdam

Earth Save

Earth Trust
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

The Egos Have Landed

(Les Ego ont atterri)

d'Angus Finney
Première édition 1996


ISBN 0-7493-1946-1 (broché, 366 pages)

La biographie de deux membres relativement inconnus de l'industrie cinématographique britannique n'est pas vraiment l'endroit où l'on s'attend à trouver une référence à River et encore moins à découvrir quelques-uns uns des passages les plus puissants et les plus émouvants jamais écrits sur lui.

Nik Powell et Steve Woolley ont créé Scala Productions à la suite de l'effondrement de leur précédente entreprise de cinéma, le «Palace Group of Companies». L'essor d'une nouvelle compagnie si peu de temps après la faillite de la précédente est souvent désigné par les administrateurs comme un «Effet Phoenix» et le chapitre quinze du livre reçoit ce titre. Mais c'est un titre à double sens.

A la fin de l'automne 1993, les deux nouveaux directeurs de Scala Productions ont vécu un sérieux revers de fortune. Dark Blood, produit par JoAnne Sellar, se révéla être un tournage effrayant, coincé à 450 kilomètres au sud de Salt Lake City dans l'Utah et empoisonné par une querelle entre son réalisateur et sa star. Les humeurs se sont tellement échauffées entre le réalisateur d'origine hollandaise Sluizer et l'actrice australienne Judy Davis que Powell dut se rendre sur les lieux d'un coup d'aile. Il convoqua une réunion entre Sellar, Sluizer, Davis, Jonathan Pryce et River Phoenix dès son arrivée pour essayer de calmer les esprits.

«Il s'agissait fondamentalement d'un clash entre deux manipulateurs et les gens pris dans leur ligne de mire étaient Pryce, River, les producteurs et l'équipe» expliqua Powell. «Ce fut une réunion abrasive et nous aurions probablement tous aimé nous cacher sous la table. River fut très bien, sage au-delà de son âge...» Cependant la réunion ne résolut rien et l'atmosphère resta aussi aigre qu'avant.

La nuit qui suivit, après les répétitions, Powell et Phoenix, âgé de vingt-trois ans, qui avait teint ses cheveux en noir pour le rôle, allèrent au bar du coin. Phoenix, qui avait déjà tourné treize films et empoché une nomination à l'Oscar pour Running On Empty de Sidney Lumet presque cinq ans auparavant, était très habitué aux brouilles pendant les tournages. Lui aussi trouvait le lieu du tournage difficile, mais la jeune star semblait calme et réfléchie sur tous ces problèmes. Devant une bière, Powell dit à Phoenix sur un ton paternel : «Ne perd jamais cette sagesse, River, quoi qu'il arrive.

Six semaines plus tard, Sellar appela Powell en Espagne un dimanche après-midi : «Nik, accroche-toi à ton siège». En entendant ces mots, Powell pensa immédiatement qu'un tremblement de terre s'était produit et supposa que Judy Davis était rentrée en Australie ou que Sluizer était reparti à Amsterdam. Il en avait assez qu'on lui raconte les jeux personnels sur le plateau de Dark Blood, mais Sellar continua : «River est mort cette nuit.

Le livre relate alors les faits connus de la nuit d'Halloween 1993, mais, de manière plus intéressante, il raconte également la réunion de la distribution et de l'équipe de Dark Blood, convoquée immédiatement après. L'accent est mis dans cette partie sur certaines des options envisagées par tous ceux qui étaient impliqués dans le film, comme par exemple redistribuer le rôle de River - une option que, Dieu merci, les distributeurs américains du film, New Line, rejetèrent fermement.

L'autre directeur de Scala Productions reçut aussi un appel téléphonique semblable alors qu'il se trouvait sur le plateau d'une autre production à laquelle participait la compagnie - le film de Neil Jordan's Entretien avec un Vampire.

Woolley était en tournage à la Nouvelle Orléans pour Entretien, le 1er novembre 1993, quand Karlsen l'appela à sept heures du matin en expliquant qu'elle avait vu les nouvelles et que River Phoenix était mort.
«C'est dingue... c'est une erreur» balbutia Woolley.
«Non, Stephen, c'est à la télévision. Allume la tienne.»
Dans l'heure qui suivit, les appels téléphoniques se multiplièrent dans le chambre d'hôtel de Woolley. Sellar appela ; l'agent de Phoenix appela ; la mère de l'acteur l'appela. Puis le télécopieur s'en mêla. Pratiquement tous les agents d'Hollywood envoyaient leurs condoléances en quelques lignes, et certains - qui ne faisaient pas de bien à leur client - soumettaient même une liste de noms à la réflexion pour le nouvel Interviewer. «River n'était même pas froid, vous savez» disait Woolley. « Il était encore chaud. C'était vraiment incroyable, nauséabond.» Les producteurs remplacèrent bientôt Phoenix par Christian Slater. Slater fit don de l'intégralité de son cachet à deux des organisations préférées de River, Earth Save à Santa Cruz et Earth Trust à Malibu.


Page Précédente

Page Suivante
La Bibliothèque Phoenix Rio's Attic Home Page