Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

A Night in the Life of Jimmy Reardon

William Richert

Aren't You Even Gonna Kiss Me Goodbye

Jimmy Reardon

Tom Sawyer

Matthew Hollinder

Lisa Bentwright
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

Jimmy Reardon

de William Richert
Première édition 1987

«Imaginez Tom Sawyer avec une libido...»


ISBN 0-451-15030-9 (couv. souple, 223 pages)

Ce livre fut publié à l'origine en 1963 sous le titre Aren't You Even Gonna Kiss Me Goodbye (Tu ne vas même pas me dire au revoir en m'embrassant ?). Le roman fut à nouveau publié en 1987 sous le titre Jimmy Reardon à la suite du succès du film A Night in the Life of Jimmy Reardon.

De tous les films de River basés sur un livre, A Night in the Life of Jimmy Reardon est de loin celui qui reste le plus près du texte originel. Ce n'est sans doute pas surprenant étant donné que William Richert a écrit à la fois le roman et le scénario du film qu'il a lui-même tourné.

Jimmy ne pouvait continuer d'étouffer ses instincts primaires pour toujours ; ce n'était pas naturel et en outre ça lui faisait mal. Peut-être pourrait-il jeter un coup d'oeil sur Elaine. Pour vérifier sa disponibilité en quelque sorte. Après tout, ce serait cruel de la mettre avec un garçon timide comme Fred si elle était du genre frigide. Diable, si elle se mettait à crier ou à le gifler ou quelque chose comme ça, ça pourrait écarter Fred des femmes pour le reste de sa vie ! C'était pratiquement une responsabilité morale de savoir ça... Doucement, il leva son bras et voilà qu'elle se laissa glisser jusqu'à ce que sa tête repose contre sa joue.

Alors la chose la plus étrange survint. Sa langue se retrouva tout d'un coup à moitié dans sa gorge. Et si ça ne suffisait pas, ce qui arriva alors fut proprement renversant car il n'avait certainement pas l'intention de permettre à sa main d'explorer sa poitrine. Et comment son corps à elle se lova entre ses jambes à lui, il ne le saurait jamais ! Comme c'était facile de se mettre en position malgré le volant ! Juste un petit peu plus bas et les deux nations seraient bientôt réunies en une seule -

Seules des différences minimes existent entre le livre et le film malgré le changement de production en cours de tournage. Cependant, la première visite de Jimmy à sa petite amie fut réécrite quand l'histoire fut portée à l'écran. La scène infamante «Ça a l'air drôle ! - Est-ce que tu veux lui faire du mal ?» avait lieu pendant une sortie à la plage et non dans les jardins de la maison des Bentwright. Et Jimmy ne rencontrera Matthew Hollinder que beaucoup plus tard dans l'histoire.

«Jimmy ?» Sa voix tremblait.
« Oui ?
- Jimmy... maintenant ?»
Il se sentait endolori et flasque contre elle. Maintenant ? Après tout ce qu'il avait traversé ! «Juste après la danse, je t'attendrai dehors. Tu peux laisser tomber ce type et -
- Maintenant Jimmy.
- Tu veux dire tout de suite ?
- Tout de suite.
- Mais Lisa, quelqu'un peut venir traîner ici à tout moment.
- Je m'en fiche.
- Mais qu'est-ce qui arrivera si tu commences à... je veux dire, certaines filles saignent quand elles sont vierges.
- Est-ce que tu dois vraiment parler de ça ?
- Eh bien, mon Dieu, j'essaie seulement d'avoir le sens pratique.
- C'est drôle que tu n'aies jamais eu le sens pratique comme ça avant !
- Mais ça, ça n'est jamais venu sur le tapis - cette chose-là, je veux dire. »
Soudain, elle reprit contrôle d'elle-même. «Veux-tu t'enlever s'il te plait ?
- Hein ?
- S'il te plait, enlève-toi.
- Mais je te disais seulement...
- Tu n'as rien à me dire. Je comprends tout maintenant !
- Qu'est-ce que tu comprends ?»
Elle le poussa et s'assit. «Tu es assis sur ma chaussure ?» dit-elle amèrement.
«Oui et je vais rester comme ça jusqu'à ce que tu t'arrêtes de pleurer et que tu m'expliques pourquoi diable tu es si bouleversée.
- Je m'en irai sans» dit-elle fermement et elle partit en boitant.
«Très bien, la voilà» dit-il en lui tendant. «Maintenant est-ce que tu vas me dire ce qui ne va pas ?
- Rien. Tout va parfaitement bien. Je ne veux simplement plus jamais te voir, c'est tout.
- Pourquoi ?» cria-t-il
Se battant avec sa chaussure, elle sautillait en essayant de la remettre sans s'asseoir. «C'est plutôt évident» dit-elle avec un hoquet, en y arrivant finalement. «Tu ne veux pas faire l'amour avec moi parce que tu reviens juste de chez une de tes - tes traînées malades !» Elle essaya le talon sur le sol et s'enfuit vers le club.
Il courut derrière elle. «Lisa ! Tu sautes aux conclusions. Tu ne peux pas déclarer quelqu'un coupable sur une évidence de circonstance, nom d'un chien !»
«Tu dois vivre ta vie et moi aussi. Et moi aussi ! Elle avait l'air vraiment déterminée.
«Bon, si tu veux vraiment savoir la vérité...»
Mais elle n'était intéressée que par ce qu'elle avait en tête : «Je me fiche de ta vérité ! Mais tu seras peut-être intéressé de savoir que mon rendez-vous - Matthew Hollinder - je ne l'ai même pas encore embrassé, mais cette nuit, cette nuit, je vais lui faire une grande surprise !»


Page Précédente

Page Suivante
La Bibliothèque Phoenix Rio's Attic Home Page