Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Hollywood

The Children of God

Heart Phoenix

Malibu

The X-Files

London

Argentina

Federico Fellini

Psychic Dictatorship

Alex Constantine

Buenos Aires

Moses Berg
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

Psychic Dictatorship

(La dictature psychique)

d'Alex Constantine
Première édition 1995


ISBN 0-922915-28-8 (couv. souple, 221 pages)

Science du contrôle des esprits, cobayes humains, armes à impulsion électromagnétique, fusil à infrasons, projection mentale assistée par ordinateur, dispositif crânien de surveillance, destructeur électromagnétique cérébral, technique de conduite psychique de cyborg, abus rituel d'enfants, expérimentation de drogue psychoactive, transmission subliminale renforcée par ordinateur, etc. Non, il ne s'agit pas d'un script d'une série télévisée très populaire où deux officiers futés du FBI, à la recherche des preuves de la présence d'aliens sur la Terre, découvrent les machinations de quelque organisation secrète. L'auteur de ce livre prend son travail très au sérieux et il entend dénoncer l'implication du Pentagone et de la CIA dans la recherche sur les technologies de pointe et dans les expériences sur des êtres humains. Les cobayes humains ne sont pas des volontaires selon Alex Constantine et tous ceux qui ont essayé de faire connaître cette guerre à l'opinion ont disparu.

Dans ce livre de 221 pages, après une première partie consacrée au contrôle radio et électromagnétique du cerveau et avant une dernière section qui détaille plusieurs opérations secrètes de la CIA, la seconde partie, la plus longue, intitulée «Satanisme, Sectes et Abus d'enfants», s'intéresse aux liens entre la CIA et plusieurs sectes afin d'expérimenter des pratiques consistant à abuser psychologiquement d'autres êtres humains. Le chapitre 8 concerne un groupe cultuel chrétien radical, les Enfants de Dieu, dont les parents de River furent membres de 1970 à 1977. C'est là que le nom de River apparaît.

L'attaque fatale subie par River Phoenix à cause d'une speedball, la nuit d'Halloween, coïncide dans les médias avec l'incendie apocalyptique de Malibu et la mort de Federico Fellini. Début septembre, des journaux de Londres et de Buenos-Aires firent leurs titres d'une histoire qui concernait directement River Phoenix, mais, après une explosion d'intérêt initiale, elle fut remarquablement absente de la presse américaine - un raid contre El Pilar, complexe argentin de la Famille de l'Amour (Family of Love), anciennement la secte des Enfants de Dieu.

Après une description de ce qu'il nommera plus tard «une secte maudite» ou un «syndicat du crime», l'auteur propose ce qui aurait pu constituer une hypothèse originale.

L'overdose fatale de River Phoenix à Halloween laisse pendantes de nombreuses questions concernant sa mort. Par exemple, pourquoi, trois jours plus tard, les médecins annoncèrent-ils que l'autopsie n'était pas concluante - mais éliminèrent la possibilité d'une malveillance ? Si la cause de la mort est inconnue, comment le coroner a t-il pu écarter la possibilité d'un meurtre ? Le jour qui suivit l'overdose, la question courait les rues d'Hollywood : «Qui a tué River Phoenix ?»

Alex Constantine a sa propre réponse :

En fait, la mort de River Phoenix coïncida avec les investigations menées contre la Famille dans toute l'Amérique latine. La dernière chose dont le Culte avait besoin était une star de cinéma populaire et camée qui brise le silence des médias américaines en étalant dans un fanzine d'Hollywood son initiation sexuelle dans une secte ayant, de notoriété publique, des connections politiques internationales.

En fait, River Phoenix avait la réputation de trop parler.

River Phoenix avait violé la loi du silence de la secte en discutant de sa première sexualité avec les reporters. Deux ans plus tard, pendant la nuit de la Toussaint, lors de la période la plus critique de l'histoire de la Famille, il fut empoisonné par une overdose. Aurait-il vécu, River Phoenix aurait constitué un grand danger pour la secte, en confirmant les rapports sur des abus sexuels et la prostitution d'enfants qui circulaient à travers l'Amérique du Sud, mais qui étaient largement ignorés par la presse nationale. La Famille de Moses Berg dormait avec des alliés politiques puissants.

L'un d'eux avait-il des raisons de faire taire River Phoenix ?

C'est tout et la manière dont l'auteur raconte l'histoire de River n'est pas différente du reste du livre. Il aime les mots impressionnants, les opinions audacieuses, les idées déstabilisantes et les sigles mystérieux. Chaque lecteur devra se faire sa propre opinion sur la possible paranoïa ou le sérieux d'Alex Constantine. Chacun devra décider si les raisons exposées de toutes ces expériences secrètes sont convaincantes ou non. Sur une note moins sérieuse, le lecteur ne pourra pas s'empêcher de considérer avec ironie l'erreur de l'auteur à la page 69 sur une simple addition d'un pourcentage qui va jusqu'à 105 %, après de longs chapitres sur des dispositifs électroniques et des sciences avancées.

Quelle que soit l'opinion du lecteur sur les cultes ou les sectes, il est difficile d'accepter qu'Alex Constantine ne présente pas le début de la moindre preuve pour soutenir ses allégations. On peut mettre en question sa réelle connaissance des faits si on se focalise sur des petits détails : par exemple, il appelle la mère de River «Arlene». Mais surtout, même le lecteur le plus stupide se posera des questions évidentes auxquelles l'auteur n'apporte pas de réponses convaincantes. Si la fameuse interview de River date de 1991, pourquoi la secte et ses «puissants alliés politiques» attendirent-ils 1993 pour se débarrasser de lui alors qu'il ne parla plus jamais de cette histoire et qu'il n'y a pas d'évidence suggérant qu'il voulait encore en faire état ? L'auteur pense également que cela ne vaut pas la peine de mentionner la rétractation ultérieure de River disant que cette histoire était «une plaisanterie».

Et si un jeune acteur célèbre comme River a pu être assassiné juste pour les raisons qui sont données dans le livre, pourquoi un écrivain inconnu comme M. Constantine qui, selon ses propres paroles, passe sa vie persécuté par la CIA, n'a-t-il pas également «disparu» comme beaucoup d'autres si, comme il le clame, l'Agence est toute puissante.


Page Précédente

Page Suivante
La Bibliothèque Phoenix Rio's Attic Home Page