Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

John Phoenix

Samantha Mathis

Seattle

Sting

Kurt Cobain

Bruce Springsteen

Nirvana

Frank Zappa

Kurt Cobain

Christopher Sandford

Mick Jagger

Douglas Coupland

Fred Gwynne

Herman Munster

Dixie Lee Ray

Mike Collier

David Bowie

Eric Clapton
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

Kurt Cobain

de Christopher Sandford
Première édition 1995


ISBN 0-75284-456-3 (broché, 407 pages)

Publié pour la première fois en 1995 et ayant bénéficié de rééditions régulières, ce livre du journaliste musical, romancier et biographe Christopher Sandford contient quelques références épisodiques à River. Sandford a écrit de nombreuses biographies sur les icônes les plus célèbres du monde de la musique comme Bruce Springteen, Mick Jagger et l'une des idoles de River, Sting. Dans cet ouvrage, l'auteur étudie la vie et la mort du leader du groupe rock Nirvana, Kurt Cobain. Celui-ci est généralement considéré comme le fondateur de l'une des manifestations les plus énigmatiques de l'expression musicale qui intéressait de plus en plus River lui-même - le mouvement grunge.

Quand la dernière vague de punk moderne se brisa en 1980, elle fut suivie par un mouvement «hardcore» où les groupes jouaient sur des guitares électriques fortement distordues avec des paroles qui essayaient d'avoir du sens.

Ses disciples seront la Génération X, aussi appelés les Vingt et quelques ou plus tard les flemmards, et stigmatisés par Douglas Coupland comme «42 millions de râleurs», si écoeurés par la vie et leurs perspectives personnelles qu'ils en devenaient aigris et désabusés. Selon Coupland, «ils avaient pour hymne le rock sombre de Seattle» et leur uniforme était un morne costume composé d'une chemise de flanelle et d'un jean râpé. Des milliers de flemmards se sont fait faire des piercings comme symbole de désillusion destructrice : agressivement anti-sociaux et contre la société. Leurs héros étaient Cobain et River Phoenix, qui moururent tous deux tragiquement, jeunes et incapables apparemment de faire avec.

De façon surprenante, bien qu'ayant des passions musicales très similaires et beaucoup de points communs dans la vie, River et son contemporain ne se rencontrèrent jamais . Néanmoins Cobain prit très difficilement la nouvelle du décès de River.

Lors d'une party cette nuit-là, Cobain parla de la mort. Pas de la sienne mais de celle de quatre modèles récemment disparus : Frank Zappa, les acteurs River Phoenix et Fred Gwynne (Herman Munster dans Les Munster) et le gouverneur radical de Washington des années 70, Dixie Lee Roy. 'Il n'y avait rien de morbide dans ce qu'il disait' raconte Mike Collier. 'Kurt était triste qu'ils soient partis mais il ne parlait pas de les rejoindre.'

Juste six mois après le décès de River, la mort de Kurt Cobain provoqua une frénésie médiatique presque comparable. Le père de Kurt Cobain avait décrit son fils comme quelqu'un qui «devait désespérément se sauver de lui-même», une remarque qui fait écho de manière obsédante à l'inquiétude manifestée par John Phoenix. Les similitudes entre les deux idoles se poursuivaient de façon encore plus évidente en la personne de Samantha Mathis qui fut tr&eagrave; touchée par la nouvelle de la mort de Cobain qui lui rappelait une tragédie survenue quelques mois auparavant. Deux membres de cette soi-disant Génération X étaient maintenant disparus, deux jeunes hommes de vingt ans à la vie brisée. Ces deux êtres avaient sans aucun doute beaucoup plus en commun qu'ils ne le savaient eux-mêmes.

Parmi la génération précédente, David Bowie déclara que 'la mort de Kurt fut vraiment un des coups les plus durs de ma vie'. 'Je m'identifie entièrement à certaines des choses qu'il a pu dire' ajouta Eric Clapton. 'Comme d'être dans les coulisses, d'entendre la foule de l'autre côté et de penser «Je ne mérite pas ça, je ne vaux rien. Ils sont fous, s'ils connaissaient la vérité sur moi, ils ne m'aimeraient pas comme ça». Je me suis identifié mille fois à ces paroles.'


Page Précédente

Page Suivante
La Bibliothèque Phoenix Rio's Attic Home Page