Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Hollywood

Joaquin Phoenix, Leaf Phoenix

TV Commercials

I Love You To Death

My Own Private Idaho

Even Cowgirls Get the Blues

Viper Room

Gus Van Sant

Keanu Reeves

Canada

Martha Plimpton

River Phoenix: The Biography

Parenthood

Johnny Depp

Sheila Johnston

Keanu

Platoon

Devil's Advocate

The High School For The Performing Arts

Toronto, Canada

Romeo and Julliet

William Shakespeare

The Tempest

Hamlet

Dangerous Liaisons

Dogstar

Bram Stoker's Dracula

Little Budda

Speed
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

Keanu

de Sheila Johnston
Première édition 1996


ISBN 0-330-34382-3 (couv. souple, 274 pages)

Acteur solide mais gentil, détestant les armes à feu et ayant une conduite personnelle non-violente, Keanu Reeves a toujours Hollywood à ses pieds. Pacifiste convaincu, il ne tue presque jamais dans ses films et il permet même que son personnage soit lui-même tué. Il a refusé nombre de films simplement en raison de leur nature déplaisante. Le plus significatif d'entre eux est probablement Platoon, alors que ce film aurait pu donner à sa carrière un élan majeur. Cet ouvrage passe en revue tous les films dans lesquels Reeves est apparu, depuis ses premiers travaux où les Studios le nommait K.C. Reeves pour cacher ses origines sino-hawaiennes, jusqu'au film Devil's Advocate (L'Associé du Diable) en 1996.

N'étant pas particulièrement brillant à l'école, Keanu réduit ses choix de carrière à deux options - devenir joueur de hockey sur glace ou bien acteur. A la suite d'une audition réussie à la High School For the Performing Arts (Ecole Supérieure des Arts du Spectacle) en 1980, il prend sa décision. Il entre dans le show-business à la même époque que River alors qu'il a six ans de plus. En fait, dès 1983, le plan de carrière des deux acteurs est semblable. Tous les deux débutent par des publicités qui les poussent vers des rôles d'invités d'appoint dans les différents shows télé de l'époque.

Il est toujours très intense - il prend son travail au sérieux. Il fait déjà montre de sa future obsession pour la recherche et la préparation. Engagé pour une pub de Coca-Cola où il doit jouer le rôle d'un coureur cycliste, il surgit dans le bureau de Moore pour lui montrer fièrement ses jambes rasées : il avait découvert que c'était ce que faisaient les coureurs du Tour d'Italie pour gagner quelques secondes. «Il rentrait vraiment dans chacun de ses rôles, même pour quelque chose d'aussi simple qu'une publicité.»

Bien qu'ils soient semblables et qu'ils partagent la même ambition, un aspect de la carrière de Keanu les sépare. Au printemps de 1985, on peut le rencontrer dans une école de théâtre de Toronto où il joue Mercutio dans une production étudiante de Roméo et Juliette. Keanu trouve que jouer devant des spectateurs est très vivifiant - quelque chose que le timide et réservé River n'aurait jamais fait. Keanu continuera de s'intéresser avec passion à Shakespeare comme on le voit dans My Own Private Idaho et il remontera sur les planches dans une production de La Tempête après avoir achevé I Love You To Death ainsi que dans une production canadienne d'Hamlet en 1995.

Quoiqu'il s'agisse d'une biographie de Keanu Reeves , des références sont faites à la vie de River qui est cité de manière répétée tout au long du livre. Il est regrettable d'apprendre toutefois que la source en est River Phoenix : The Biography. Le résultat en est un peu désespérant quand on retrouve à nouveau les mêmes assertions à propos des «abus sexuels» et des «parents-cupides-poussant-River-dans-le-show-business».

L'auteur consacre du temps à examiner tous les films de Keanu - les premiers succès et les premiers échecs de sa jeune carrière, comme les Bill and Ted, Dangerous Liaisons et Parenthood (Portrait craché d'une famille modèle) où il joue avec Leaf Phoenix et la petite amie de River à l'époque, Martha Plimpton. Est longuement présenté son petit rôle dans I Love You To Death ainsi que, un peu plus loin, celui de Even Cowgirls Get The Blues. Cependant, comme on peut s'y attendre, l'auteur choisit de consacrer un chapitre entier et particulièrement bien documenté à My Own Private Idaho.

C'est l'occasion de consolider la relation qu'ils ont établie sur I Love You To Death. Dans des interviews ultérieures, Keanu dira de River qu'il est son meilleur ami et tous les deux plaisanteront sur un éventuel Roméo et Juliette qu'ils joueraient ensemble (avec River pour Juliette). Van Sant dira : «Ils étaient très proches. Ils avaient beaucoup de points communs. Ils faisaient une bonne paire, ils avaient le même background. Ils avaient plus ou moins le même âge et ils étaient tous les deux des jeunes acteurs de première classe.»

Tous les deux sont des enfants des «flower-children», de familles des années soixante, non conventionnelles, qui bougeaient tout le temps. Mais avec tous ces changements permanents d'adresse, d'école et de beau-père, Keanu vient d'une famille aisée et son enfance ainsi que la série de domiciles bohèmes à la mode sont des modèles de stabilité, comparées à celles des Phoenix. Alors que River Phoenix a à peine dix-sept ans, ils ont déjà déménagé quarante fois, avec deux années comme missionnaires au Venezuela. Une des raisons pour lesquelles sa soeur et lui ont été poussés vers Hollywood est que leur famille avait désespérément besoin d'argent.

La carrière cinématographique de Keanu est alors en bonne voie. Ses nouveaux revenus lui permettent de satisfaire sa passion pour la moto mais celle-ci semble sa seule faiblesse. Comme River, il n'accorde pas de valeur à la richesse ou aux possessions matérielles. S'agissant de l'autre sujet d'intérêt de Keanu - la musique rock - le livre ne le mentionne que brièvement. Ainsi n'est-il presque fait aucune mention de son groupe «Dogstar» avant pratiquement le dernier chapitre. L'auteur se concentre plutôt sur sa carrière cinématographique en examinant la production de six autres films, dont Bram Stocker's Dracula et Little Buddha, avant d'en arriver à ce qui est généralement considéré comme le plus gros succès de Keanu jusqu'à ce jour, Speed.

Mais comme Keanu va le découvrir à son horreur, il n'y a pas qu'un bus qui fonce tout droit vers le précipice. Quelqu'un d'autre va aussi s'écraser sur la voie rapide d'Hollywood. Quelqu'un qui n'aura pas autant de chance.

Le tournage a commencé depuis huit semaines quand River Phoenix meurt d'une overdose après s'être effondré sur le trottoir devant le Viper Room, un night-club de West Hollywood dont un des propriétaires est Johnny Depp. Le rapport d'autopsie du coroner fera état d'un mélange de morphine (sans doute de l'héroïne métabolisée), de cocaïne, de Valium, de traces de marijuana et de médicaments contre le rhume. Il a vingt-trois ans. Keanu subit le choc et est accablé. «Il devint très calme» rapporte De Bont «et ça lui a pris pas mal de temps pour surmonter cela de lui-même et trouver la paix. Ça l'a vraiment épouvanté.» Pourtant le réalisateur ne retarde pas les prises de vues - le coût en aurait été prohibitif et, en outre, il lui semble préférable d'occuper sa star - mais il réorganise le planning de l'acteur. «Il disait que c'était une bonne idée de continuer de travailler mais il avait besoin de beaucoup de temps pour lui-même. Il vagabondait beaucoup.»


Page Précédente

Page Suivante
La Bibliothèque Phoenix Rio's Attic Home Page