Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Rain Phoenix

My Own Private Idaho

Even Cowgirls Get the Blues

William Richert

Mike Waters

Gus Van Sant

Scott Favor

Keanu Reeves

Drugstore Cowboy

My Own Private Idaho & Even Cowgirls Get the Blues

Graham Fuller

Mala Noche

Alice In Hollywood

Tom Robbins

Las Vegas

Toronto Film Festival
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

My Own Private Idaho &
Even Cowgirls Get the Blues

de Gus Van Sant
Première édition 1994


ISBN 0-571-16920-1 (couv. souple, 199 pages)

Publié en 1994 mais écrit peu avant la mort de River, ce livre offre un aperçu unique non seulement sur la composition de ces deux films mais aussi sur le réalisateur lui-même.

Les cinquante premières pages sont consacrées à l'interview de Gus Van Sant réalisée en avril 1993 par Graham Fuller. Van Sant y parle de sa carrière et des influences qui ont marqué non seulement ces deux films mais aussi toutes ses autres oeuvres.

Van Sant s'étend longuement sur Mala Noche, Drugstore Cowboy et le premier film qu'il ait réalisé en tant que directeur, Alice in Hollywood, qui fut un échec. «Ça m'a anéanti,» dit le réalisateur, «mais peut-être ce fut une bonne chose que le premier film n'ait pas été un succès. Ça m'a probablement appris beaucoup de choses.»

Les héros de Van Sant ont invariablement des obsessions et sont des êtres qui cherchent, condamnés à ne pas trouver. Ce sont des gays, souffrant avec stoïcisme face aux tourments d'un amour malheureux, des toxicomanes, des prostitués et, dans Cowgirls, une auto-stoppeuse - ce sont des canailles, des déchets de la société qui trouvent leur rédemption non pas par quelque indulgente affection pour une vie dégradante au nom de Van Sant, mais par le simple fait qu'il refuse de faire la morale, de les condamner ou de leur trouver des excuses - ce que fait Van Sant en fait, c'est de démystifier leur statut de rebelles en nous faisant passer un bon moment avec eux.

De nombreuses parties du script de Cowgirls sont désormais plutôt difficiles à reconnaître en raison de l'intense travail de réécriture qu'a subi le film après son avant-première au Festival du Film de Toronto en 1993. Tom Robbins, l'auteur du roman originel, également intitulé «Even Cowgirls Get the Blues», ajoute une narration du début à la fin du film définitif. Dans le script originel, seule la conclusion était concernée. Sissy y est également enceinte mais cela fut coupé à la fin de la version définitive. La dernière scène se présente ainsi dans le script : «VUE, A L'INTERIEUR DU VENTRE de Sissy, du bébé à naître. Il est à moitié japonais et un trente-deuxième Siwash et tout en pouces...»

Le livre en vient alors à My Own Private Idaho où nous trouvons la plus grande partie du script quasiment intacte, à l'exception d'une redistribution de quelques scènes. Par exemple, le rayon de «magazines vivants» se trouve désormais à l'ouverture du film. On trouve aussi dans le script des scènes qui n'ont soit jamais été tournées, soit ont été coupées dans le produit final. L'une d'elles se passe à Las Vegas où Mike, le personnage de River, est tabassé par trois jeunes. Ayant le dessous dans la bagarre et sévèrement amoché, Mike tombe à terre dans une transe narcoleptique à l'étonnement de ses attaquants. Scott, le personnage de Keanu Reeves, surgit alors dans le tableau, protégeant Mike et faisant fuir les agresseurs. «Qu'est-ce que vous voulez nous prendre» crie-t-il, «on n'a rien !»


ISBN 0-571-16920-1 (couv. souple, 199 pages)

L'ouvrage est illustré de plusieurs photos prises dans les coulisses des deux films. Elles incluent quelques prises de vues inédites de River pendant le tournage de My Own Private Idaho.

Sont imprimés dans ce volume les scénarios de Even Cowgirls Get the Blues et My Own Private Idaho, sans aucune modification, dans leur forme originelle avant le début du tournage. Nous avons choisi de les publier ainsi plutôt qu'une transcription des films achevés, de telle sorte qu'on puisse mieux voir le processus de modification que traverse un projet avant qu'il n'atteigne son public. Pendant le tournage, les acteurs, les preneurs de vues et moi-même changeons librement les choses, en ajoutant des répliques ou des prises, en en supprimant et en improvisant des répliques ou de l'action.

Une scène en particulier, la fameuse scène autour du feu de camp dans My Own Private Idaho, fut beaucoup retravaillée par River Phoenix. Il considérait cette scène comme le pivot de son personnage et il me demanda de l'autoriser à modifier son dialogue de telle sorte qu'il puisse exprimer des choses qui ne se trouvaient pas dans le script. Je pense que vous trouverez intéressantes les différences entre la manière dont le personnage de Mike fut écrit et la direction vers laquelle l'a emmené finalement River.


Liste des bourdes

Page 3
Dans le générique de Even Cowgirls Get The Blues, le nom de la première soeur de River est incorrectement écrit Rain Pheonix.

 

Page 105
Le nom de William Richert est également mal orthographié à la fois ici dans le générique de My Own Private Idaho et auparavant, dans l'introduction, à la page xxxviii.

Page Précédente

Page Suivante
La Bibliothèque Phoenix Rio's Attic Home Page