Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Joaquin Phoenix, Leaf Phoenix

Explorers

Ethan Hawke

Joe Dante

Eric Luke

Gremlins

Jason Presson

Canada

Amanda Peterson

SpaceCamp

Dick Miller

Robert Picardo

Edward S. Feldman

David Bombyk

Star Trek

The Encyclopedia of Science Fiction Movies

C.J. Henderson

The Arial Submarine

Blue Planet

Jerry Goldsmith

Dana Ivey

Meshach Taylor

Mary Kay Place

William Shatner

Chuck Jones

Citizen Kane

Eclipsed By Death: River Phoenix
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

The Encyclopedia of Science Fiction Movies

L'Encyclopédie des Films de Science-Fiction

de C.J. Henderson
Première édition 2001


ISBN 0-8160-4567-4 (couv. souple, 528 Pages)

Au début du siècle dernier, les enfants ne construisaient pas des vaisseaux spatiaux dans leur jardin. Par exemple, le film de 1910 The Arial Submarine (Le Sous-marin des Airs) racontait l'histoire... d'un sous-marin volant, certainement quelque chose d'aussi bizarre et décalé que le vaisseau spatial Thunder Road dans Explorers.

En remontant à partir de l'année 2000 jusqu'en 1897, il est difficile de trouver un film de science-fiction, d'où qu'il vienne, qui n'apparaisse pas dans ce livre. SpaceCamp de Joaquin Phoenix est bien là et on trouve même La Planète Bleue, documentaire filmé avec des caméras spéciales pour le format monstrueux de l'IMAX, avec des séquences tournées directement depuis l'espace. Le film de River de 1985, Explorers, est aussi présenté, et d'une manière correcte si ce n'est peut-être la petite faute d'orthographe dans le nom du scénariste du film.

EXPLORERS

Producteurs : David Bombyk et Edward S. Feldman ; Réalisateur : Joe Dante ; Scénario : Erick Luke ; Musique : Jerry Goldsmith ; Distribution : Ethan Hawke, River Phoenix, Jason Presson, Amanda Peterson, Dick Miller, Robert Picardo, Dana Ivey, Meshach Taylor, Mary Kay Place

Trois gamins (Hawke, Phoenix et Presson) trouvent un moyen de voyager dans l'espace. Ils construisent leur propre vaisseau spatial à partir d'un vieux char de carnaval, de vieux appareils et de pièces détachées puis s'envolent pour explorer l'espace.

La caractérisation des personnages, l'histoire de ces trois gamins qui deviennent des amis et leur arrière-plan familial contribue à un vol de fantaisie convaincant et bien raconté. Le jeu des acteurs et la narration vont de pair avec les accessoires inventifs et les effets spéciaux.

William Shatner, du légendaire Star Trek, a écrit l'introduction de cet ouvrage de référence dans laquelle il évoque ses jeunes années au Canada quand il fréquentait assidûment le cinéma local pour y voir nombre des films qu'on trouve dans le livre. Plus de 1 300 d'entre eux sont présentés, des classiques du muet, en noir et blanc, jusqu'aux grands succès d'aujourd'hui, coûteux et remplis d'effets spéciaux. Le générique, les notes sur la production et le synopsis de l'histoire de chaque film font de ce livre une source valable et très utile pour tout fan de science-fiction.

Ceux qui verront ce film devront surveiller avec attention les gags suivants : l'école ne porte pas le nom d'un président ou d'un grand guerrier mais celui du réalisateur de dessins animés Chuck Jones ; la luge Rosebud de Citizen Kane est nettement visible dans la séquence de la décharge et voici la une d'un journal : « Le mystère de Kingston Falls toujours pas résolu », qui se réfère à un film précédent de Joe Dante, GREMLINS (1984).


Page Précédente

Page Suivante
La Bibliothèque Phoenix Rio's Attic Home Page