Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Hollywood

Florida

Music Hobby

My Own Private Idaho

Viper Room

Tim Burton

Portland

Tom Cruise

Johnny Depp

Keanu Reeves: An Illustrated Story

David Bassom

Johnny Depp: An Illustrated Story

A Nightmare on Elm Street

21 Jump Street

Winona Ryder

Edward Scissorhands

The Kids

Tom Hanks

Robert Downey Jr.

Ed Wood

Scott Carrier
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

Johnny Depp - An Illustrated Story

(Johnny Depp - Une histoire illustrée)

de David Bassom
Première édition 1996


ISBN 0-600-59091-7 (couverture souple, 80 pages)

Ecrit par le même auteur qu'un autre titre de la série, Keanu Reeves - An Illustrated Story, ce livre en partage, comme on peut s'y attendre, nombre de similitudes, mais toutes ne sont pas heureuses. Bien sûr, on y trouve de nombreuses photos mais il devient rapidement évident que les recherches effectuées pour la rédaction de ce livre n'ont pas été conduites en profondeur. En fait, les deux ouvrages semblent avoir été réalisés dans l'urgence et contiennent de nombreuses erreurs typographiques.

Dans une mesure certes moindre que River, Johnny Depp passe aussi son enfance sur la route, déménageant sans cesse à la suite du divorce de ses parents. Dès son plus jeune âge, il manifeste son intérêt pour la musique et la guitare et, comme River, c'est en autodidacte qu'il acquiert ses aptitudes musicales.

Dès 1974, il est connu de ses pairs, semble-t-il, comme un toxicomane, un vandale et un voleur et il est exclu temporairement de l'école pour avoir montré son derrière à l'un de ses professeurs. L'année suivante, Depp se prend d'une passion durable pour le rock'n'roll. Quand le groupe de gospels de ses cousins vient à la maison, le jeune délinquant joue de la guitare électrique pour la première fois et devient «obsédé» par l'instrument, jusqu'à ce que sa mère lui en achète une pour 25 $. Il passe alors une année à apprendre à en jouer.

Depp vient à Hollywood avec son groupe, les Kids, en 1983. Les concerts se font rares et le groupe doit compter sur les emplois qu'ils tiennent pendant la journée pour assurer des revenus financiers. Depp se trouve un emploi de vendeur de stylos Biro par téléphone - une situation qu'il qualifiera plus tard «d'horrible.»

Considérant sa décision de quitter l'école, Depp admet que ce fut une erreur. «Le lycée, c'est du gâteau» dira-t-il. «Je veux dire, ouais, t'as la pression et t'as les durs qui te cherchent et t'as la fille que t'aime qui ne te regarde même pas. Mais comparé à la vie, c'est du gâteau, mon vieux.»

Bien qu'il apparaisse en premier lieu dans le film A Nightmare on Elm Street (Cauchemar sur Elm Street), c'est la télévision qui apportera à Johnny Depp fortune et renommée. En fait, le succès grandissant de 21 Jump Street l'influencera pour le reste de sa vie. Malgré un cachet de 45 000 $ par épisode, Depp est enchaîné par un contrat dont il ne peut sortir. Il remet en question la conception morale du feuilleton et conteste vigoureusement la manière dont les responsables de la production atténuent les dialogues pour ne pas offenser les annonceurs publicitaires. Telle fut l'origine de la volonté de Depp de n'apparaître ensuite que dans des projets curieux et à la marge et d'ignorer les succès basiques qui rapportent de l'argent.

Pendant que River se trouve à Portland pour préparer My Own Private Idaho, Johnny Depp est à l'autre bout du pays, en Floride, où il participe au tournage de Edward aux Ciseaux d'Argent (Edward Scissorhands). Le rôle fut d'abord offert à Tom Cruise mais quand celui-ci insista pour que le film ait une happy end jugée faible, le réalisateur Tim Burton refusa et offrit le rôle à Tom Hanks et Robert Downey Jr. avant de le proposer à Depp.

«Pour Johnny, le costume qu'il doit porter est réellement très frustrant car il ne peut rien faire de toute la journée une fois qu'il est dedans», explique Winona Ryder. «Il ne peut pas se gratter et il ne peut rien toucher. Ça le rend dingue.»

En outre, ce buveur compulsif de café craint, de manière assez compréhensible, de devoir aller aux toilettes avec ses mains-ciseaux. «J'ai appris à ignorer ma vessie» dira-t-il plus tard sarcastiquement.

Le livre tente à sa façon particulière de trouver encore plus drôle le fait que Depp doive apparaître habillé en femme dans nombre de scènes du film biographique Ed Wood. C'est cependant au moment où il traite de ce film-là qu'il doit aborder un événement bien plus sérieux.

Pour Depp, cependant, le tournage de Ed Wood est obscurci par une tragédie personnelle. Moins de trois semaines avant la fin du tournage, River Phoenix meurt le 31 octobre d'une «intoxication aiguë due à plusieurs drogues» (pour citer le coroner du comté de Los Angeles Scott Carrier), au Viper Room, le «night-club underground cool» sur Sunset Strip, dont Johnny Depp est un des copropriétaires. Depp est vraiment scandalisé par la manière dont les reporters transforment la mort tragique de River Phoenix en un événement médiatique.

«Ils ont perdu tout sens du respect envers lui, envers sa mémoire, sa famille, ses amis et ses fans» dira-t-il. «La presse a essayé de ternir sa mémoire dans l'esprit de tous ceux qui l'aimaient alors que l'histoire se borne à un très gentil garçon qui a fait une très grosse bêtise, une erreur fatale dont nous sommes tous capables. J'ai été vraiment dégoûté.»

Depp ferme alors le Viper Room pendant deux semaines pour permettre aux fans de Phoenix de rendre hommage à leur idole et pour attendre que l'attention des médias retombe.

Le livre présente un cliché publicitaire standard de River et, en dessous, une simple photo de l'entrée du Viper Room.

Le trottoir est couvert de fleurs.


Page Précédente

Page Suivante
La Bibliothèque Phoenix Rio's Attic Home Page