Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Indiana Jones and the Last Crusade

Utah

Roscoe

Indiana Jones and the Last Crusade Novel

Rob MacGregor

Herman

Mr Havelock

Hernando Cortes

Francisco Coronado
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

Indiana Jones and the Last Crusade

(Indiana Jones et la Dernière Croisade)

de Rob MacGregor
Première édition 1989


ISBN 0-345-36161-X (couv. souple, 240 pages)

Tout personne frustrée par la rapidité de l'introduction d'Indiana Jones et la Dernière Croisade pourra se consoler avec ce roman d'une bonne longueur, adapté du scénario du film par Rob MacGregor.

Alors que, pour le public du film, la séquence où apparaît River dure moins de dix minutes, les lecteurs de ce livre bénéficient d'un prologue excitant que l'auteur étale avec bonheur sur plus de trois chapitres, procurant presque une heure de lecture.

Le premier à descendre de sa monture est un cavalier aux cheveux couleur paille. Il regarde autour de lui alors qu'un garçon dodu s'éloigne en trébuchant de son cheval. Il sait que le nom du gamin est Herman mais il ne le connaît pas bien. Il a entendu dire par d'autres gosses qu'Herman a des problèmes à la maison. Il n'est pas bien sûr du genre de problèmes mais il est évident qu'il a aussi des problèmes en ce moment précis. Il se penche en avant, vacille et a l'air de vouloir tomber en avant, la tête la première. Finalement, il s'arrête, met ses mains sur ses genoux, a un haut-le-coeur et vomit.
Tous ceux qui sont autour s'exclament. Ils se donnent des coups de coude et désignent le scout pathétique.
«Herman est malade à cheval» crie l'un d'entre eux.
«Ouais, et il mouille sa selle» hurle un autre joyeusement.
Le scout blond, dont l'uniforme est tenu par une ceinture Hopi tressée, marche jusqu'à la hauteur d'Herman et lui demande s'il va bien. On peut voir du souci et de la compréhension dans son regard et pas une trace de moquerie. Il est évident qu'il est plus mûr que les autres et personne n'ose dire un mot alors qu'il emmène Herman.

M. Havelock appelle les garçons à le suivre.
«Maintenant, que personne ne s'éloigne. Certains passages là-dedans font plusieurs kilomètres.» Comme la troupe se met au pas derrière son chef, les scouts marmonnent entre eux. «Ça a intérêt à être bien» dit l'un d'eux.
«Ouais, le cirque arrive aujourd'hui» murmure un autre. «On pourrait être en train de les regarder planter leurs tentes.»

Tandis que les deux autres livres présentés dans notre site visent un jeune public, cette version-ci est destinée à des lecteurs plus âgés. Aussi l'auteur n'est-il pas pressé d'en finir avec l'histoire décrite par le film et, par conséquent, nous pouvons assister à nombres d'autres événements qui surviennent au jeune Indiana ce matin de 1912 dans l'Utah. Y compris une rencontre impromptue avec certains des artistes du cirque et une escarmouche particulièrement périlleuse avec un tigre du Bengale.

Les copains de Fedora se penchent plus près. «Regardez ça ! On est riches !» crie Roscoe.
«Boucle-la. Pas si fort» intervient le Métis.
Fedora fait tourner la croix dans sa main, appréciant silencieusement sa beauté et sa valeur.
Junior tape sur l'épaule d'Herman, incapable de contenir son excitation et son intérêt. «C'est la Croix de Coronado !» murmure-t-il. «Fernand Cortès la lui donna en 1520 ! Elle prouve que Cortès envoya Francisco Coronado à la recherche des Sept Cités d'Or.»
Herman semble épaté. «Comment tu sais tous ces trucs, Junior ?»
Junior fait glisser son regard vers les hommes et les observe un moment. «Cette croix est une pièce importante. Elle doit appartenir à un musée. Et, s'il te plait, ne m'appelle pas Junior.»


Page Précédente

Page Suivante
La Bibliothèque Phoenix Rio's Attic Home Page