Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Hollywood

Joaquin Phoenix, Leaf Phoenix

Los Angeles

Explorers

Oregon

The Mosquito Coast

Running on Empty

Indiana Jones and the Last Crusade

My Own Private Idaho

Ethan Hawke

Mike Waters

Gus Van Sant

Martha Plimpton

Sidney Lumet

Vegan, Vegetarian, Vegetarianism

Johnny Depp

Emily Lloyd

Cinema Year by Year

Chronicle of the Cinema
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

Cinema Year by Year

Le Cinéma d'année en année

Première édition 1995


ISBN 0-7513-4969-0 (broché, 995 pages)

Publié à l'origine sous le titre de Chronique du Cinéma et abondamment illustré de milliers de photos, d'affiches de films et de portraits de stars, ce livre regorge de faits et de chiffres depuis les premiers jours du cinéma jusqu'à nos jours.

Comme on pouvait s'y attendre, River apparaît plusieurs fois vers la fin du livre. En manière de faux départ toutefois, le livre commence par donner une fausse date de naissance, placée en 1971. En fait, la même erreur se répète avec les deux autres entrées de cette section, d'abord Ethan Hawke avec qui River tourna Explorers et l'actrice Emily Lloyd.

Dix-sept ans et cent quatre vingt pages plus tard, on commence à trouver de nombreuses références à River. Après avoir présenté une photo promotionnelle de Martha Plimpton et de River dans Running on Empty puis effectué une brève mention des rôles de River dans Indiana Jones et la Dernière Croisade et The Mosquito Coast, le livre montre ensuite une photo de My Own Private Idaho et évoque le prix du Meilleur Acteur reçu par River au 48ème Festival du Film de Venise en 1991 et la récompense que lui accorda la Société Nationale des Critiques de Film pour le même rôle.

Le style adopté par les auteurs mérite d'être relevé puisque ceux-ci ont choisi de manière assez inhabituelle de présenter leur oeuvre sous la forme de « Une » de journal avec des manchettes sur cinq colonnes. Cela vaut également pour le style d'un passage particulier du long chapitre consacré à l'année 1993. La date de naissance incorrecte déjà mentionnée n'est que l'une des erreurs du passage.

Mort terrible et soudaine de River Phoenix
Los Angeles, 1er novembre

River Phoenix est décédé hier après s'être effondré sur le trottoir devant le night-club de West Hollywood, propriété de son ami Johnny Depp, sous l'emprise de l'alcool et de drogue. Son frère Leaf qui était avec lui appela une ambulance mais il était trop tard. Ce qui choque et surprend ses fans, c'est que l'acteur avait la réputation d'être un buveur d'eau végétarien. A vingt-deux ans, il faisait beaucoup plus jeune, comme s'il résistait avec force au passage à l'âge adulte. Il avait peu des ambitions de ses contemporains du show-business. Cela était sans doute lié à son éducation non conventionnelle que reflétait son curieux prénom. Né dans une baraque en bois de l'Oregon, il était le fils de parents hippies amoureux de paix et de nature. Ses deux meilleurs rôles reflétaient son existence vagabonde : dans Running on Empty de Sydney Lumet et My Own Private Idaho de Gus Van Sant. Dans ce dernier film, son rôle de prostitué homosexuel était emprunt de gravité et de fragilité qui suscitait un sentiment protecteur chez le spectateur. On se souviendra de River Phoenix comme d'un bel et talentueux acteur qui subit les rites de passage sans être capable d'en apprécier la récompense qui semblait pourtant assurée.

L'«article» s'accompagne d'une photo connue de Mike Waters. Son commentaire se lit simplement ainsi : «River Phoenix : une fin tragique».


Page Précédente

Page Suivante
La Bibliothèque Phoenix Rio's Attic Home Page