Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Hollywood

Stand By Me

The Mosquito Coast

A Night in the Life of Jimmy Reardon

Running on Empty

Indiana Jones and the Last Crusade

I Love You To Death

My Own Private Idaho

Harrison Ford

Kiefer Sutherland

Seattle

Martha Plimpton

Tom Cruise

Judd Hirsch

Kevin Kline

Christian Slater

Chicago

Julia Roberts

If You're Talking To Me, Your Career Must Be In Trouble

Joe Queenan

Movieline

Rolling Stone

Philadelphia

Laura Dern

Emily Lloyd
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

If You're Talking To Me,
Your Career Must Be In Trouble

(Si vous me parlez,
c'est que vous devez avoir des problèmes avec votre carrière)

de Joe Queenan
Première édition 1994


ISBN 0-330-33148-5 (couv. souple, 286 Pages)

Présenté comme «le chroniqueur de la folie hollywoodienne», «le dégonfleur d'ego déraisonnables» et «un mauvais esprit», l'auteur Joe Queenan a composé ce livre en 1994 à partir de vingt-quatre articles écrits pour des magazines comme Movieline et Rolling Stones de 1989 à 1992.

L'article repris au chapitre 16 est intitulé «Le temps que j'arrive à Phoenix, vous vous tordrez ou les jeunes gommes» - et si vous pensez que ce titre a peu de sens, attendez de lire l'article lui-même...

Comme on peut s'y attendre de la part de quelqu'un qui s'appelle River Phoenix, River Phoenix n'a pas l'air d'avoir grandi au nord de Chicago, à l'ouest de Philadelphie ou au sud d'où que ce soit. Ayant commencé comme petite canaille (Stand by Me) puis continué comme séducteur (A Night in the Life of Jimmy Reardon), Phoenix a été vu dernièrement comme adolescent plutôt coincé dans une série de films relativement décents (The Mosquito Coast, Running on Empty, Indiana Jones et la Dernière Croisade). Le problème est celui-ci : A moins que vous ne le cherchiez, vous remarquez à peine qu'il est là. C'est un type à l'humeur changeante, tourmenté et renfrogné, et bien qu'il semble choisir ses rôles avec quelque soin, il est fondamentalement comme du papier peint: du beau papier peint, très cher.

Bon, à part ça, c'est plutôt rafraîchissant de voir qu'on parle de River au présent et cela rappelle pour quelques instants comment étaient les choses. Mais une telle rêverie est vite gâchée par le ton du texte. L'article, publié en 1990, est en fait l'évaluation successive de sept stars et l'auteur y déverse son mépris sur chacune d'elle : Tom Cruise, Julia Roberts, Laura Dern, Emily Lloyd, Christian Slater et il est particulièrement hargneux avec le partenaire de River dans Stand By Me, Kiefer Sutherland.


ISBN 0-786-88460-6 (couv. souple, 286 pages)

Alors qu'on se pose la question de savoir si l'auteur accorde la moindre attention à ce qui se passe sur l'écran, son discours incohérent sur River se poursuit ainsi :

Dans The Mosquito Coast et Running on Empty, il est complètement éclipsé par des papas autoritaires (Harrison Ford, Judd Hirsch) et dans ces deux films, il est complètement éclipsé par Martha Plimpton, une fille épatante. Dans le tout récent I Love You to Death, il joue un zigue loufoque, ni meilleur ni pire que le reste de la distribution, à l'exception de Kevin Kline qui est à la fois meilleur et pire. River Phoenix est un acteur modérément talentueux dont le nom a signé un chèque que son corps ne peut jamais toucher.*

Embrouillé et incapable de comprendre ce que l'auteur essaie de prouver, le lecteur se raccroche à la perspective d'une note de bas de page de ce livre paru en 1994, qui laisse espérer une référence bienveillante ou un hommage émouvant rendu au reste de la carrière de River ou à son décès prématuré.

Raté...

* Depuis l'écriture de cet essai, River Phoenix est apparu dans My Own Private Idaho où il peint un personnage de tapin narcoleptique de Seattle qui a l'habitude de s'endormir au milieu de la route nationale. Phoenix est très crédible dans ce rôle, ainsi que la route nationale.


Page Précédente

Page Suivante
La Bibliothèque Phoenix Rio's Attic Home Page