Block Telesales Calls NOW
Receive no more
telephone calls
from telemarketers
selling junk.
www.coldcallblocker.com
Voir également
dans Rio's Attic:

Hollywood

The Children of God

Joaquin Phoenix, Leaf Phoenix

Los Angeles

Oregon

Viper Room

Chris Chambers

James Dean

Mike Waters

Jeff Grant

Danny Pope

Madras

Leonardo DiCaprio

The New Biographical Dictionary of Film

David Thomson

The Muppets

Jim Henson

Angelina Jolie

Catherine Zeta Jones

Haley Joel Osment

Jim Carroll

The Basketball Diaries
Pour célébrer River Phoenix, sa vie et son temps.
American EnglishEn Français

The New Biographical Dictionary of Film
Fourth Edition

Le Nouveau Dictionnaire des Biographies du Cinéma
Quatrième Edition

de David Thomson
Première édition 1975


ISBN 0-316-85905-2 (broché, 970 pages)

Cette collection de mini biographies en est à sa quatrième édition et constitue un Who's who des innombrables personnalités du cinéma au cours des âges. Datant de 1975, ce dictionnaire qui se prénte lui-même comme une référence a été à nouveau mis à jour pour inclure de nouvelles entrées, depuis ceux qui se cachent derrière la caméra comme Jim Henson, le créateur des Muppets, jusqu'à des figures plus récentes comme Angelina Jolie et Catherine Zeta-Jones ou des jeunes acteurs tels que Haley Joel Osment.

River Phoenix (1970-93) né à Madras, Oregon
De ses débuts classiques comme enfant de hippies ayant quitté la secte des Enfants de Dieu pour finir à Hollywood, à son décès abrupt sur le trottoir devant le Viper Room à Los Angeles, River Phoenix est plus facile à accepter en tant que personnage (du téléfilm de la semaine) plutôt que comme personne réelle. A toutes les étapes de sa courte vie, la rumeur et les attachés de presse ont pris la place des faits réels. Pour tout homme célèbre aussi jeune, il y a peu de raisons de se tourner vers la réalité comme point de référence.

A l'occasion, River est mentionné en d'autres endroits du livre qui présente environ un millier d'entrées au total. Dans la section consacrée à Leonardo DiCaprio par exemple, on évoque le rôle de Jim Carroll dans The Basketball Diaries qui devait être joué à l'origine par River. Mais c'est dans la section sur River que l'auteur soulève sa théorie la plus intéressante et la plus provocante.


ISBN 0-375-41128-3 (broché, 976 pages)

Il était acteur et musicien et, même avant sa mort, il était devenu l'idole de sa génération. Etait-il pour autant un bon acteur qui promettait ? C'est évident. Mais mettez son oeuvre en regard des trois films de James Dean et vous pourrez appréciez la différence entre la perte d'un mythe et l'accident d'une célébrité.

La grande admiration de l'auteur pour James Dean n'est pas étonnante car elle s'est déjà manifestée dans le livre par une page complète consacrée à sa carrière. L'auteur nous rappelle son plaisir lors de ses premières projections des films de Dean et il évoque avec sympathie son oeuvre et sa carrière cinématographique.

Mais la comparaison si péremptoire entre James Dean et River Phoenix ne sert aucun des deux acteurs. Divisant de manière prévisible les fans des deux camps, elle mérite toutefois un examen plus approfondi. L'image désormais iconique d'adolescent rebelle des années 50 de James Dean est devenue inséparable de la légende du cinéma, ce dont ne peut s'approcher l'image de Jeff Grant par exemple. Inversement, la carrière de Dean, tristement abrégée comme elle le fut, ne lui permit pas de jouer des personnages aussi divers et variés que ceux de Chris Chambers, Danny Pope ou Mike Waters. En réalité, on ne peut tout simplement pas comparer James Dean et River Phoenix.

L'auteur ne semble attacher d'importance à aucun de ces arguments et, sans se donner le temps d'y réfléchir comme il le fait pourtant pour d'autres acteurs, il donne la longue liste des films de River. Joaquin Phoenix est brièvement mentionné à la fin de l'article sur River, étant décrit comme quelqu'un qui «promet encore de s'améliorer» mais qui apparemment ne mérite pas encore d'avoir une entrée à son nom.


Page Précédente

Page Suivante
La Bibliothèque Phoenix Rio's Attic Home Page